Les saisons de ma lucarne

Par mon oeil de boeuf

Plus grand que la moitié d’un oeuf

Les saisons défilent

Je n’habite pas en ville

     _____

L’hiver, l’arbre aux branches nues

Semble dormir sans retenue

Seul l’écureuil le visite

Sautant,virevoltant, alerte

     ______

Au printemps, la nature livre

Les jeunes feuilles qui s’ouvrent

Le vert envahit ma lucarne

Déversant son oxygène

     _____

Puis une multitude de fleurs

Le recouvrent de blancheur

J’en ai plein les yeux

Jusqu’à en croire en Dieu

     _____

A l’approche de l’été

Tout rouge devient le cerisier

Les étourneaux arrivent en bande

Laissant les fruits délicieux en sarabande

     _____

A la belle saison, l’opulence de son feuillage

Tout comme l’ombre des nuages

Favorisent mon bien être

Je voudrais que le temps s’arrête

     _____

Quand aux couleurs de l’automne

Flamboyantes jamais monotones

Elles ravissent aussi mon regard

Admirons les avant qu’il ne soit trop tard

 

      DANHAL

 

 

0 commentaires à “Les saisons de ma lucarne”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



andreana's heart shaped box |
une prof pour ses élèves |
Les Fables de Chabreh |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'itinéraire égaré
| Chez Mireille
| La demoiselle et sa plume